Band Of The Week • Requin Chagrin

Requin Chagrin Big

Avec un tel intitulé, on imagine déjà les fondus du commandant Cousteau se pressant au portillon et demandant un ticket d’attente à la guichetière afin d’exposer les mérites du Centrophorus granulosus, requin dont le faciès biaisé donne l’impression d’être passé par la case râpe à légumes. Ce délit de sale gueule vaut à l’animal le surnom de Requin Chagrin, preuve que la mesquinerie est un plat froid qui se mange aussi au fond des océans. La discussion sur le granulosus bouclée arrive le moment d’en placer une, puisqu’à défaut de porter un bonnet rouge parfumé à la mouclade charentaise comme ledit commandant, Marion Brunetto – varoise d’origine – tient la barre d’un ambitieux projet du même nom que le squale disgracieux.

Bricolé dans sa chambre parisienne et exhumé par La Souterraine, le morceau « Adelaïde » présent sur le 5ème volume de la compilation des orpailleurs de l’underground francophone a jeté un premier pavé dans la mare en début d’année. Rebelote en septembre avec la parution d’un 10’’ de 8 titres en version digitale, qui sera disponible en format physique à la fin du mois. La galette sortira sur Objet Disque, label qui a déjà bien balisé le terrain ces derniers temps avec entre autres les albums de Rémi Parson, Chevalrex et Barbagallo (projet solo du batteur d’Aquaserge et Tame Impala).

Marion et ses copains jouent une surf-pop nerveuse passée sous filtre sépia, rappelant l’ambiance californienne des vignettes psyché-folk des premiers White Fence et d’une bonne partie des groupes du catalogue Woodsist. Voix à échos et chant incantatoire donne à ce disque des allures de grande messe où l’aumône est servie à coups de mélodies nostalgiques et psychotoniques. Le bateau du commandant Jacques-Yves tangue bougrement quand arrive « Riviera », vacille avec « Bleu Nuit », avant que ne soit porté le coup de grâce par « Le Chagrin » et son final abrasif qui termine de cramer le tout au lance-flamme. La formule Requin Chagrin fonctionne à merveille et ces 8 morceaux bien troussés sont le témoignage d’un premier essai sans accros. Dernier détail : Marion a 25 ans et déjà un CV épais comme un Mille-feuille puisqu’elle est également batteuse pour Alphatra et Les Guillotines.

Stream du LP ci-dessous et pré-commande vinyle par ici.