Le 22 mars dernier, Phife Dawg, MC émérite, s’éteint des suites d’un diabète à l’aube de ses quarante-six printemps. Dès la nouvelle tombée, les hommages pleuvent dans toutes les sphères musicales. Si cette disparition suscite tant d’émotion, c’est que le destin de Phife s’avère viscéralement lié à celui d’un quatuor qui a plus que marqué l’histoire du Hip Hop. Par sa posture pacifiste et ses textes pleins de recul, A Tribe Called Quest s’est imposé comme la figure de proue du Rap conscient, de l’abstract. En mastodonte des années quatre-vingt dix, ATCQ a porté au nues le jazz rap avec une irrévérence jouissive. Alors, quand un groupe XXL annonce la sortie d’un album final en guise d’hommage près de vingt ans après son dernier fait d’arme, nos oreilles se dressent, plus que jamais.

We Got It from Here… Thank You 4 Your Service tel sera le titre de cette ultime estocade. Coté guests, c’est un peu le all star game  : Consequence, Busta Rhymes, André 3000, Kendrick Lamar, Jack White, Elton John, Kanye West, Anderson .Paak ou encore Talib Kweli figurent en invités sur le disque. On ne saurait que trop se méfier d’un effet paillettes. D’autant que le « come-back album » après deux décennies s’avère un exercice périlleux.

Pourtant, dès la première écoute, le disque dévoile élégance certaine. En témoigne les notes suaves et sucrées de « Solid Wall Of Sound« , qui ouvre l’album, avant que « Whateva Will Be«  ne ressuscite le flow acéré de Phyfe. Petit à petit, le disque trace son sillon emmené par une production ambitieuse à la hauteur du projet. Mention spéciale pour le R’n’b lascif d‘ »Enough! « porté par le phrasé velours de Q-Tip. On savourera aussi la kyrielle de morceaux aux teintes jazzy qui clôturent l’album : « Conrad Tokyo »,  « Ego », « The Donald ». Si il nous faudra à l’évidence de nombreuses écoutes pour se l’approprier définitivement, ce dernier recueil réussi l’exercice du renouvellement dans la continuité. We Got It from Here… ravive l’ADN musical de Tribe Called Quest, sans jamais se laisser tomber dans une nostalgie facile. Coup(s) de maitre(s).


Date de sortie : 11 novembre 2016 sur Epic Records / En écoute sur : Spotify