france

flavien-berger-1

Flavien Berger • Interview

En ce début 2017, nous fêtons (déjà) les dix ans d’un petit label devenu grand: Pan European Recording. De Koudlam à Poni Hoax, en passant par Thos Henley et Buvette, le label parisien a produit pas mal de pépites au fil des ans. Et pour célébrer ça comme il se doit, cette semaine, il investit même le Point Ephémère pour une petite série de concerts. Et parmi les invités, se trouve celui qui a probablement le plus contribué à la médiatisation de Pan European ces deux dernières années : Flavien Berger.

L’occasion pour nous de partager une interview qu’on vous gardait au chaud depuis la dernière édition de Rock En Seine.

On te voit un peu partout depuis la sortie de Léviathan, tu dois être épuisé. Tourner autant, de quelle façon ça a fait évoluer ta musique ?

Je n’ai pas assez de recul parce que je suis encore un peu dedans… Mais déjà, ça apporte beaucoup d’assurance parce que tu es face à plein de gens qui, soit te découvrent, soit te connaissent et donc tu es amené à te prendre des gros jets d’ovation et ça, ça flatte l’ego énormément. Ça professionnalise un petit peu parce que du coup, tu apprends à être pro en live, ce qui est pas mal. Ça me donne envie de continuer, quoi… Ça me met juste bien en réalité.

(suite…)

13 | JC Satan

13| Bravo la France, merci la France

2015 n’aura donc pas échappé à la règle : la scène française a remis le couvert avec un bon nombre de sorties qui nous ont explosé à la face, qui nous ont fait chavirer le cœur, qui nous on fait danser le sourire aux lèvres.

Parce qu’on a déjà mis assez de mots sur toutes ces choses là au cours de l’année, on a décidé de laisser la musique prendre le relais. Voici une sélection foutraque de ce qui nous a fait plaisir en 2015 dans l’hexagone. On en oublie surement, désolé par avance, mais on peut affirmer que tout ce qui se trouve ci-dessous vaut le coup, et c’est déjà pas mal. Pour le reste on vous conseille d’aller voir du côté des autres articles de ce Very Best Of 2015 car des meilleurs albums aux focus sur les compilations Born Bad Records, on retrouve du beau, du bon et du made in France.

Anna

Venera 4

Sierra Manhattan

The Blondi’s Salvation

Wild Raccoon

JC Satàn

Qúetzal Snakes

Télépherique

Thee Maximators

Retard Records & Friends

Talkie Walkie

Goldcrypt

Requin Chagrin

Quiet Please

Baston

Princesse

Syracuse

Two Bunnies In Love

Elecampane

BVO

Os Noctambulos

Lenparrot

Iñigo Montoya!

Caandides

Isaac Delusion

 

 

VoX LoW

Band Of The Week • VoX LoW

VoX LoW, pour voix faible, voix grave. Un nom plutôt bien choisi, collant parfaitement à l’univers de la (ou les personnes) qui se cache(nt) derrière ce pseudonyme et dont la passion pour les fréquences basses et l’expérimentation est devenue l’empreinte sonore. VoX LoW c’est d’abord une énigme, un questionnement perpétuel. Un Soundcloud qui a plus d’un an, mis à jour régulièrement et sur lequel on retrouve plus d’une quinzaine de morceaux. Une affiliation à deux labels, Astro Lab Recordings et Correspondant, un remix de Ivan Smagghe et des démos par dizaine…

Une productivité et une démarche étonnantes puis qu’après avoir tout écouté, on se rend compte que VoX LoW est un artiste talentueux mais ayant l’air de ne pas trop savoir où il va, ce qu’il veut. Décrivant lui-même sa musique comme de la Psychedelic Old Wave, ces morceaux nous submergent de références. On pense à Suicide pour ce côté minimaliste; à Zombie Zombie pour l’expérimentation et l’intérêt pour les textures sonores grasses et expérimentales; à C.A.R et aux artistes Kill The DJ pour ce côté hybride entre musique électronique et Pop culture. VoX LoW mêlent les styles, se faufilent, à sa manière, là où il veut et ça marche. On apprécie ce son où les machines et la MAO viennent se confronter à l’énergie d’instruments acoustiques comme la basse, la batterie et parfois une voix… L’alliance de tous ces éléments prend tout sens et nous livrent des morceaux hypnotiques, répétitifs et linéaires mais sacrément entêtants pouvant très bien faire l’objet d’une musique de films noirs.

En attendant la sortie d’un vrai EP et de quelque chose de plus officiel, on vous conseille vivement d’aller faire un tour sur son Soundcloud ou bien d’écouter notre sélection de ses morceaux préférés…